Tout savoir sur le découvert bancaire

On constate un découvert bancaire quand les dépenses vont au-delà du montant sur le compte. Le solde est négatif et le client devient automatiquement débiteur. Ainsi, la banque va procéder à une opération de crédit à court terme qui n’est pas toujours gratuit. Pour éviter les malentendus, il faut bien spécifier lors de l’établissement du contrat la possibilité d’un découvert qui autorise à rendre le compte débiteur. Notez bien le montant maximum et le temps limite pour éviter d’être à défaut de paiement.

 

Qu’est-ce les agios ?

Quand le compte du client est négatif, il pourra faire un découvert bancaire. Cependant, la banque lui prélève des agios ou des intérêts débiteurs. Les agios sont une sorte de rémunération de la somme donnée. Leur taux est fixé en fonction du caractère du découvert : autorisé ou non, de son montant et de sa durée.

 

Quand peut-on parler de découvert occasionnel ?

Une banque peut accorde un découvert bancaire occasionnel non contractuel à son client pour que celui-ci puisse faire face à une dépense particulière. L’obtention d’un découvert occasionnel dépend entièrement du client, notamment de son profil et sa relation avec la banque. Par la suite, le banquier peut concéder ou non à la demande de son client. Pour l’octroi d’un découvert occasionnel, l’idéal serait de faire une demande manuscrite auprès de la banque.

 

Qu’en est-il du découvert autorisé ?

Le découvert autorisé fait suite à un accord établi entre le banquier et le client. Ce dernier doit fournir une demande écrite avec mention du montant autorisé, du taux d’intérêt et des modalités de remboursement. Ce découvert bancaire ressemble à une ouverture de crédit. Au cas où le crédit serait supérieur à 3 mois, la banque propose une offre de crédit soumise à la réglementation du crédit à la consommation. Le cas est le même s’il est inférieur à 3 mois, mais avec des formalités plus allégées.

 

Qu’est-ce qu’un découvert non autorisé ?

Si le contrat ne stipule pas la possibilité d’un compte débiteur, la banque a le droit de refuser un découvert bancaire. On parle alors de découvert non autorisé. Dans le cas où le compte être débiteur, la banque peut rejeter ou accepter tous les paiements, et soumettre ou non le client à des frais pour incidences de paiement.

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.

Anti-Spam Quiz: